La moitié pleine du verre

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

    Si l’on devait résumer en un mot le moral des opérateurs économiques en cette rentrée, attentisme semble être le plus approprié. Les signaux de l’hésitation ambiante sont patents: une croissance  du PIB qui reste bien en-dessous des attentes, une consommation qui tourne au ralenti, un tassement des exportations… Et les raisons de cet attentisme sont tout aussi claires.

La scène économique retient son souffle en attendant le remaniement au sein du gouvernement et de l’administration publique appelé des vœux du Souverain lors du dernier discours du Trône.  A côté de cela, l’Europe,  partenaire de référence du Maroc, ne se porte pas bien. La récolte agricole est mauvaise et impactera sans nul doute la demande dans le monde rural. Autant de facteurs qui incitent les opérateurs à la prudence et à reporter leurs décisions d’investissement en attendant d’y voir plus clair.

Mais tout bien considéré, cela fait quelque temps que l’état d’esprit général est dominé par l’attentisme voire la morosité. Le moral des opérateurs semble fondamentalement affecté par une sorte de décalage entre le discours politique et la réalité du terrain. Le quotidien de la communauté des affaires semble miné par un ensemble de promesses déçues qui finissent par avoir raison de la bonne volonté et de la confiance des uns et des autres.

Pour autant, il y a bien une moitié pleine du verre. Même si l’exécutif est critiquable sur bien des aspects, il a envoyé des signaux positifs appréciables aux opérateurs économiques sur les derniers mois. Si l’on ne retient que le remboursement des arriérés de la TVA, sur 40 milliard de dirhams, 33 milliards ont été remboursés jusqu’à présent. Pour notre secteur du BTP, la machine des grands chantiers est loin de s’enrayer et l’on compte des dizaines de projets d’infrastructures d’envergue appelées à alimenter les carnets de commande des opérateurs.

En somme, même si la conjoncture reste chahutée il faut garder confiance en notre pays et en sa plus Haute Autorité, Sa Majesté le Roi, dont la vision incite à garder espoir.

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires