Installation d’un Conseil scientifique pour renforcer la contribution de l’AMMC au développement du marché financier marocain

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Autorité marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) veut renforcer sa contribution au développement du marché financier marocain. Pour cela, elle a mis en place un Conseil scientifique. Selon un communiqué, ce conseil a pour missions d’informer l’AMMC sur l’état de l’art en matière de recherche académique dans le domaine des marchés financiers et de la régulation et de renforcer sa veille stratégique, ainsi que de produire, encadrer ou adapter au cas marocain des études sur des thématiques liées à ces domaines et de participer à la réflexion sur les problématiques des marchés et de la régulation dans le cadre de colloques, séminaires ou revues scientifiques de l’Autorité.

Parmi les membres de ce Conseil scientifique, la professeure à l’école Mohammadia d’Ingénieurs, Université Mohamed V – Rabat, experte en mathématiques appliquées, gestion des risques, ingénierie financière et finance participative, Rajae Aboulaich, le professeur à l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne), ancien Président du Conseil d’analyse économique, ancien membre du Collège de l’AMF – France, et expert en questions monétaires, réglementation bancaire et financière, intégration européenne, Christian de Boissieu.

Il s’agit également du président du think tank «Policy Center for the New South», doyen de la faculté des sciences économiques et sociales de l’Université Mohammed VI Polytechnique et conseiller du PDG d’OCP Group, Karim El Aynaoui, de l’enseignante-chercheur à l’université Paris Dauphine PSL et Research fellow à l’Economic Research Forum (ERF), experte en gestion des risques, comportements d’accumulation financière et politique d’investissement des investisseurs institutionnels, Najat El Mekkaoui de Freitas, ainsi que de la présidente de l’AMMC, Nezha Hayat, selon la même source.

La professeure de mathématiques financières à l’Université de Birkbeck, Londres, et à l’université Johns Hopkins, Washington, experte dans les domaines des Futures, Options et Matières Premières, Hélyette Geman, qui collabore depuis 2008 avec l’Office Chérifien des Phosphates et plusieurs compagnies pétrolières figure également parmi les membres de ce Conseil.

Le Conseil scientifique compte également pour membres, le vice-recteur et professeur à l’Université de Columbia, New York, expert en ingénierie financière, Big Data, finance d’entreprise et économie industrielle, Soulaymane Kachani, et le professeur titulaire et Directeur du Laboratoire ingénierie financière à l’Université Laval, Québec, Canada, expert en finance, ingénierie financière, gestion des risques et finance internationale, Issouf Soumaré.

En ligne avec son plan stratégique 2017-2020, les travaux du Conseil Scientifique de l’Autorité, qui est co-présidé par Mme Hayat et par M. Kachani, en tant qu’administrateur de l’AMMC, permettront notamment de renforcer la compétence économique et scientifique de l’Autorité, de favoriser l’essor d’une culture d’évaluation (études d’impact de la régulation financière) et de structurer les liens entre l’AMMC et la communauté académique marocaine et internationale.

 

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires