I-Lanza implante sa première filiale nord-africaine à Casablanca

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’espagnol Projectos & Consulting Lanza (connue sous l’acronyme I-Lanza) implante sa première filiale nord-africaine à Casablanca, rapporte Challenge. L’ingénieriste ibérique spécialisé dans les travaux de génie climatique pour entreprises industrielles et opérateurs énergétiques fête ainsi sa dixième année d’existence au Maroc où il a mené plusieurs, notamment dans le domaine énergétique.

La nouvelle entité est actuellement en phase de recrutement. Dénommée I-Lanza Morocco, cette entité aura pour charge de piloter les activités au Maroc où sa maison-mère a obtenu récemment des contrats importants avec des producteurs privés d’électricité et de sourcer de nouvelles opportunités en Afrique de l’ouest.

Il faut noter que de 2008 à 2010, les équipes d’I-Lanza ont participé à la construction de l’impressionnante centrale électrique thermo-solaire d’Ain Beni Mathar dans l’Oriental, première du genre en Afrique d’une capacité de 470 MW. Les équipes dépêchées à l’époque avaient exécuté pour le compte de l’ONEE tous les travaux de CVC avec un produit final.

Pour rappel, I-Lanza est l’une des PME espagnoles les plus promettantes. Elle a réalise, en dix ans seulement, des projets d’ingénierie dans plus de 25 pays au monde. En Afrique, I-Lanza compte une dizaine de projets au Maroc, Algérie, Mauritanie, Angola, Egypte, Afrique du Sud.

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires