Gabon.. Quelque 353 conteneurs de bois précieux placés sous main de justice curieusement disparus

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Quelque 353 conteneurs de bois précieux placés sous main de justice ont curieusement disparu du port d’Owendo, sud de Libreville. L’annonce est du procureur de la République Olivier N’zahou. Les conteneurs chargés de bois, dont une importante quantité de Kevazingo, un bois précieux interdit d’exploitation au Gabon, ont été découverts en mars dernier par la direction de Surveillance des douanes avant d’être saisis par la justice pour enquête.

Le procureur de la République à Libreville, cité par le journal «L’Union», soupçonne les agents de l’administration du ministère des Forêts et de l’Environnement d’être derrière cette disparition. «Les agents du ministère des Eaux et forêts requis par le ministère public pour mener à bien les investigations avaient été curieusement rappelés par leur hiérarchie, entravant ainsi le bon déroulement de l’enquête», s’est-il interrogé.

Les mêmes agents qui avaient parfaitement connaissance des enjeux du dossier et du trouble à l’ordre public économique occasionné par les faits objets de la procédure ont sciemment ordonné le déplacement desdits conteneurs aux fins d’exportation, a-t-il indiqué, soulignant que «quels que soient les rangs et grades des personnes impliquées dans ce qu’il convient de nommer Réseau Kevazingo, elles seront poursuivies et force restera toujours à la loi».

Pour information, le secteur forestier est un levier de l’économie gabonaise. Il représente 60% du PIB du pays (hors hydrocarbures).

Partager.

Votre commentaire