Crédit du Maroc.. Le résultat net part du groupe marque une hausse de 14,1%

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le résultat net part du groupe du Crédit du Maroc (CDM) marque une hausse de 14,1% par rapport à la même période un an auparavant. Il a atteint 300,6 millions de dirhams (MDH) au premier semestre 2019, indique un communiqué du groupe.

Selon la même source, la banque présente une dynamique soutenue dans l’octroi des crédits aux particuliers avec des croissances respectives de 12,4% et 5,5% des encours de crédits à la consommation et de crédits immobiliers, découlant d’un niveau de production de plus 2,5 milliards de dirhams (MMDH).

Ces évolutions ont réalisé un gain de parts de marché de 15 points de base sur les crédits à l’habitat et de 56 points de base sur les crédits à la consommation sur les douze derniers mois.

Ainsi, les emplois clientèle se sont établis à 42,271 milliards de dirhams (MMDH) en progression de 7,9% et de 8,2% hors créances en souffrance, comparativement au S1-2018, relève la même source, notant que les crédits aux entreprises ont crû de 8,5% notamment avec des hausses de 16,4% des crédits court terme et de 10,2% des encours crédits de bail.

Concernant la collecte clientèle, Crédit du Maroc a généré des ressources bilan en appréciation de 4,2% à 41,951 MMDH. Cette évolution, confortée par le développement du fonds de commerce de la banque, est due principalement à l’accroissement des comptes à vue de 4,7% à 27,15 MMDH.

S’agissant des ressources hors bilan, elles se renforcent de 35,4% à 11 MMDH grâce aux hausses de 39,2% des encours OPCVM et de 29,8% de l’assurance vie. Les primes collectées en assurance non vie ont progressé de 8% à 123,8 MDH avec des croissances positives de l’ensemble des branches, en l’occurrence, dommage (9,6%), prévoyance (6,8%) et assistance (2,6%), précise CDM.

À fin juin 2019, le produit net bancaire du CDM a augmenté de 2,2% pour s’établir à 1,195 MMDH, poursuit le communiqué. La marge nette d’intérêt s’établit à 906,9 MDH, en augmentation de 1,6% par rapport au S1-2018.

Le résultat brut d’exploitation s’est élevé à 594,4 MDH en appréciation de 2,5% sur fond de l’évolution positive de 2,2% du produit net bancaire et de la hausse maîtrisée de 2% des charges générales d’exploitation, indique la banque, ajoutant que le coefficient d’exploitation s’établit ainsi à 50,3% et l’investissement global à 364 MDH.

Pour leur part, les filiales du groupe Crédit du Maroc ont amélioré leur contribution au résultat net part du groupe de 25,6% par rapport au premier semestre 2018.

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires