Chefchaouen.. L’incendie de la forêt de Achacha-Tassift ravage 470 hectares de végétation

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Quelque 470 hectares de végétation ont été ravagés par l’incendie qui s’était déclaré jeudi dernier dans la forêt de Achacha-Tassift, relevant de la province de Chefchaouen. L’information est du directeur régional des Eaux et Forêts et de la Lutte contre la Désertification (HCEFLCD) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdelaziz Hajjaji.

Ce dernier a fait savoir, dans une déclaration à la MAP, qu’environ la moitié de la végétation détruite par le feu dans la forêt située dans le parc de Talassemtane était composée de Pins maritimes, de Pins d’Alep, de Genévriers et de Chênes verts, tandis que l’autre moitié était sous forme d’herbes secondaires.

Et de préciser que les efforts des équipes d’intervention aérienne et terrestre se poursuivent afin de circonscrire le feu. Toutefois, la difficulté des reliefs de la région, souligne le responsable, complique l’accès des engins et des camions de pompiers à la zone d’incendie pour venir à bout des flammes.

Un total de huit avions, dont quatre «Canadair» des Forces Royales Air, et quatre «Turbo Thrush» de la Gendarmerie Royale ainsi qu’une dizaine d’engins et de camions-citernes ont été mobilisés pour maitriser les flammes qui se sont répandues en raison des températures élevées, des vents et de la difficulté des reliefs, a ajouté M. Hajjaji.

L’intervention aérienne et terrestre menée par environ 300 éléments a permis de limiter l’étendue de la surface touchée par les flammes, et les éléments de la délégation régionale du HCEFLCD et de la Protection civile, des Forces auxiliaires, des Forces armées royales, des autorités locales et des citoyens continuent de conjuguer leurs efforts afin de maîtriser le feu.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires