CDG Invest.. «212 Founders» pour promouvoir la création et la croissance des startups au Maroc

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La branche investissement du Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), CDG Invest, a lancé le programme «212 Founders». Selon un communiqué du groupe,  le programme vise à promouvoir la création et la croissance des startups au Maroc.

Cette initiative, souligne le communiqué, s’inscrit dans le cadre du déploiement de la nouvelle stratégie du groupe CDG dont l’un des objectifs majeurs est la promotion de l’entrepreneuriat et la montée en gamme de l’économie marocaine. Le programme est ouvert aux entrepreneurs de toutes nationalités, sans restriction de secteurs, ainsi qu’aux salariés ou aux jeunes diplômés qui souhaitent franchir le pas de l’entrepreneuriat en créant leur startup au Maroc, ajoute la même source.

Les projets retenus bénéficieront d’un programme complet d’accompagnement et de financement aux meilleurs standards internationaux. Les startups bénéficiaires pourront obtenir des financements depuis la phase d’amorçage (jusqu’à 3 millions de dirhams) jusqu’à la phase de croissance (série A, jusqu’à 10 millions de dirhams).

Ce programme, qui sera délivré par des entrepreneurs expérimentés au service d’autres entrepreneurs, permet également aux startups sélectionnées de bénéficier d’un accès à un réseau unique de mentors et d’experts de haut niveau ayant réussi dans le domaine de l’entrepreneuriat, relève le communiqué.

CDG Invest invite les porteurs de projets de startup, en création ou en cours de développement, à déposer leur candidature avant le 31 juillet 2019 sur le site «www.212founders.ma». Les personnes intéressées peuvent également s’inscrire sur le site pour assister aux réunions d’information qui auront lieu à partir de la fin du mois de mai 2019.

A travers sa stratégie d’investissement minoritaire dans les secteurs et les entreprises à fort potentiel de développement, CDG Invest participe à la transformation structurelle de l’économie marocaine.

de l’économie marocaine.

Partager.

Votre commentaire