Casablanca.. Les actes de vandalisme ayant visé des infrastructures et installations du Tramway sont «fort regrettables»

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La société RATP Dev Casablanca, opérateur du Tramway de Casablanca, estime que les actes de vandalisme sont «forts regrettables», quand on sait qu’actuellement, près de 260.000 Casablancaises et Casablancais empruntent le tramway chaque jour.

La société, qui a dénoncé, mercredi, des actes de vandalisme ayant visé des infrastructures et installations du Tramway dans la capitale économique, souligne dans un communiqué que «les comportements de défiance et de malveillance à l’égard des infrastructures et installations du Tramway de Casablanca persistent sur la ligne T1 et sont de plus en plus nombreux sur la deuxième ligne T2, tels que jets de pierre sur des tramways circulant dans la ville et dégradations volontaires des rames ou des équipements en station».

Ces actes de vandalisme, mais aussi «les comportements d’incivilités tels que le non-respect du code de la route», entraînent chaque année, selon la même source, «plusieurs millions de dirhams de dommages pour la Collectivité, ainsi que des conséquences néfastes sur la qualité et la régularité du service de transport», fait-on observer de même source.

RATP Dev Casablanca rappelle que ses équipes et la Cellule de Police dédiée au tramway travaillent constamment en étroite collaboration et sont en communication permanente, grâce notamment à une présence policière 24h/24h au sein même du PCC (Poste de Commande Centralisé) de RATP Dev Casablanca pour lutter notamment contre ces actes.

Les policiers et les équipes sur le terrain de RATP Dev Casablanca sont aidés dans leurs tâches de surveillance et de sécurisation du tramway par un dispositif de vidéosurveillance, soit 525 caméras réparties sur les deux lignes et 744 caméras à bord des rames.

Partager.

Votre commentaire