Casablanca.. Le groupe espagnol Irizar fournira 200 bus à Alsa Al Baida

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le carrossier d’autobus et d’autocars espagnol est l’adjudicataire de la fourniture de 200 autobus destinés à Alsa Al Baida pour le transport urbain dans la ville de Casablanca. Ces véhicules de douze mètres de long, des autobus Irizar i3le montés sur des chassis Scania (K320 UB4X2 LB Euro6), disposent d’une capacité de trente-trois personnes assises et seront équipés de rampes pour fauteuils roulants et de sièges spécifiques pour les personnes à mobilité réduite. Leur mise en marche sera progressive durant cette année, indique Irizar, sans pour autant avancer de date précise.

Les bus seront fabriqués dans l’usine d’Irizar Maroc située à Skhirat. D’une capacité de 500 unités par an, ce site exporte les modèles Irizar i6, Irizar i6S et Irizar i3le vers l’Europe, l’Egypte, la Libye, le Sénégal et le Nigéria. «Irizar Maroc s’est imposé comme le centre de production du groupe pour compléter la fabrication d’autobus et d’autocars Irizar Ormaiztegi et satisfaire ainsi aux demandes de certaines niches de marché en Europe», précise le carrossier espagnol dans un communiqué. Signalons que les 700 nouveaux bus destinés à la métropole économique sont fournis par deux constructeurs, à savoir Irizar et Mercedes. Le délégataire du service de transport en commun par bus à Casablanca avait commandé 500 bus chez Daimler. Il s’agit de 420 bus solo Mercedes-Benz Conecto et 80 bus articulés Mercedes-Benz Conecto G.

Pour rappel, la société Alsa Al Baida avait promis en janvier dernier que «dès le mois de septembre 2020, la capitale économique resplendira d’un nouveau visage avec l’arrivée de la première vague des nouveaux bus beaucoup plus modernes et à la pointe de la technologie». L’arrivée de ces nouveaux bus facilitera le transport de près de 350 millions de passagers chaque année. La société avait signé, en octobre dernier, avec l’Etablissement de coopération intercommunale un contrat de gestion déléguée de transport collectif urbain par autobus dans le territoire des 18 communes du Grand Casablanca. Le contrat, qui porte sur une durée de 10 ans avec la possibilité de le prolonger de 5 ans supplémentaires, comprend une première phase, dite d’initialisation, qui s’étend du 1er novembre 2019 au 31 décembre 2020.

Durant cette phase, Alsa Al Baida opère avec quelque 250 bus «dans un état fortement détérioré» repris de M’dina Bus, dont le contrat a expiré le 31 octobre. Ensuite, la société va mettre en circulation, de manière progressive, 400 bus d’occasion. La dernière phase qui prendra effet à partir de 2021   connaîtra le déploiement d’une flotte permanente de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l’ECI et Alsa.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires