Cameroun..1,2 million de tonnes de ciment vendues par Dangote Cameroon

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le cimentier nigérian Dangote déclare avoir vendu 1,2 million de tonnes de ciment au Cameroun en 2018, soit les mêmes quantités déclarées pour le compte de l’exercice 2017. Selon Dangote Cameroon, la stagnation de ses performances s’explique, entre autres, par l’arrivée d’un «nouveau concurrent sur le marché», l’entreprise camerounaise, Egin S.A, petit producteur de 100.000 tonnes depuis 2018.

Par ailleurs, le prix du ciment au Cameroun était de 107 dollars (près de 62.000 FCFA) la tonne, à la fin de l’année 2018, suite à des réductions de prix introduites par les concurrents, plus tôt dans l’année, souligne le géant nigérian.

Certes Dangote garde le leadership du marché devant Cimencam, filiale de LafargeHolcim Maroc. Toutefois, les facteurs susnommés ont réduit ses parts du marché à 41%, contre environ 47% en 2017.

Pour l’exercice 2019, Dangote annonce qu’il va améliorer sa logistique dans l’objectif d’étendre sa présence sur le marché et rivaliser plus efficacement avec d’autres fournisseurs. En outre, Dangote indique son intention de se fournir en clinker dans ses propres usines au Nigeria ou au Congo, même si l’usine du géant industriel au Cameroun (1,5 million de tonnes) repose principalement sur du clinker provenant d’autres pays d’Afrique.

Soulignons que les capacités de production de ciment installées au Cameroun se situent en 2018 autour de 3,7 millions de tonnes, à raison de 1,5 million de tonnes, chacune, pour Cimencam et Dangote, 500.000 tonnes pour Cimaf et 200.000 tonnes pour Medcem. La production de ciment s’est élevée à 2,8 millions de tonnes en 2017 et 2,9 millions en 2018.

Avec les capacités de production installées, projetées par les opérateurs du secteur en 2019, le ministère de l’Economie camerounais classe Dangote comme leader du marché du ciment (45%), suivi de Cimencam (30%), Cimaf (22%) et Medcem (3%).

Partager.

Votre commentaire