Asmex.. Bientôt une plateforme d’intelligence économique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Association marocaine des exportateurs (Asmex) s’est engagée très tôt sur la voie digitale en menant plusieurs actions. En effet, l’Asmex a amorcé «le virage digital en menant plusieurs actions dont notamment la mise en place de la plateforme virtuelle e-Xport Morocco. Aujourd’hui, nous nous orientons vers l’élaboration d’un système de veille qui permettra aux membres d’avoir accès à la bonne information». La déclaration est du président de la commission Financement, Assurance et Veille de l’association, Ahmed Kathir. Ce dernier intervenait lors d’une rencontre organisée, le mercredi 6 mars, par la commission sur le thème «L’intelligence économique adaptée à l’export : des besoins d’une veille pertinente à la nécessité d’une influence efficace».

L’expert en intelligence économique n’a pas manqué de souligner l’importance de la mutualisation des informations en interne, une étape primordiale dans la détection des informations manquantes pour in fine orienter efficacement le processus de recherche d’informations. « Pour définir les axes de la veille, l’entreprise doit au préalable élaborer une cartographie des connaissances et répertorier ses besoins », a-t-il précisé.

La veille économique n’est pas un acte facile à entreprendre. Elle nécessite une mûre réflexion autour des objectifs escomptés. L’importance de la mutualisation des informations en interne, une étape primordiale dans la détection des informations manquantes pour in fine orienter efficacement le processus de recherche d’informations, a souligné, par ailleurs, l’expert en intelligence économique. «Pour définir les axes de la veille, l’entreprise doit au préalable élaborer une cartographie des connaissances et répertorier ses besoins», a-t-il précisé.

Pour rappel, cette rencontre a été l’occasion d’insister sur l’importance de renforcer la compétitivité des exportateurs à travers l’adoption d’un système de veille efficace basé sur un accès à l’information utile et de sources fiables, indique un communiqué.

 

Partager.

Votre commentaire