Les travaux de construction de la “Tour Mohammed VI” lancés officiellement

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

S.M. le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi sur la rive droite de Bouregreg (préfecture de Salé), la cérémonie de lancement officiel des travaux de construction de la “Tour Mohammed VI”. Une tour qui symbolise l’émergence et le rayonnement des deux villes jumelles Rabat-Salé, de par ses composantes économique et architecturale, ainsi que par sa taille d’envergure continentale.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le président-directeur général de la BMCE, Othman Benjelloun, a souligné que des études préliminaires multidimensionnelles (géologiques, techniques, architecturales et environnementales) ont été menées depuis le 9 mars 2016, date de la pose de la première pierre de ce projet.

Cette période fut « également l’occasion de renforcer le Consortium des entreprises » chargées de la réalisation de ce chantier, en invitant un des leaders mondiaux de la construction de par le monde, la société belge BESIX, à se joindre aux côtés du leader chinois CRCCI et de l’entreprise marocaine TGCC. Culminant à 250 mètres de hauteur (55 étages), la future tour sera réalisé par le Groupe BMCE Bank of Africa, pour un budget prévisionnel de l’ordre de 4 milliards de dirhams.

De son côté, Johan Beerlandt, président du Conseil d’Administration du Groupe BESIX, une des entreprises du consortium en charge de la construction de la Tour, a exprimé la fierté de son groupe pour sa participation à la réalisation de ce projet, s’engageant solennellement à tout mettre en œuvre pour mener ce chantier dans les meilleures conditions.

Soulignant l’expertise internationale de BESIX en la matière, notamment la construction de Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, M. Beerlandt a affirmé que son groupe met, dans chacun de ses projets, un point d’honneur à respecter les normes les plus élevées en matière de sécurité, de qualité et d’environnement et à tenir ses engagements.

Pour rappel, cette Tour intègrera dans sa conception les meilleures pratiques d’éco-construction ainsi que des technologies de nouvelle génération (filtres solaires, panneaux photovoltaïques, ventilation naturelle) permettant une meilleure efficacité énergétique, en droite ligne des engagements du Maroc en faveur du développement durable.

Elle comptera 55 étages abritant une composante “bureaux”, une partie résidentielle, un hôtel. Les quatre derniers étages accueilleront un observatoire. Cette multifonctionnalité fera du projet un investissement porteur, un levier de succès pour son environnement, et une source de confort et d’ergonomie pour ses résidents.

Partager.

Votre commentaire