Le Conseil de gouvernement approuve des propositions de nomination à de hautes fonctions

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Réuni jeudi à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, le Conseil de gouvernement a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution.

Au niveau du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Ibrahim Hafidi, Ahmed El Bouari et Nabil Chaouki ont été nommés aux postes, respectivement, de directeur général de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier, directeur de l’irrigation et de l’aménagement de l’espace agricole et de directeur de développement des filières de production, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse au terme de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

Au ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, le Conseil de gouvernement a approuvé la nomination de Mohamed Briouek en tant que directeur de l’Institut supérieur des études maritimes. Concernant le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Nabil Hamina a été nommé président de l’Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal. Pour le ministère de la Santé, le Conseil a approuvé la nomination de Abdelilah Boutaleb en tant que directeur des hôpitaux et des soins ambulatoires et de Abderahman Maaroufi au poste de directeur de l’Institut Pasteur du Maroc.

Au ministère délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement et la société, Ismael Alaoui Ismaïli a été nommé secrétaire général. Le Conseil a, de même, approuvé la nomination de Razi Bouzekri en tant que directeur des changements climatiques, de la diversité biologique et de l’économie verte, au secrétariat d’État auprès du ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable, chargé du Développement durable.

Partager.

Votre commentaire